Les rayons UV et leurs effets sur la peau

Ce qu’il faut savoir lorsque le soleil commence à briller. Sachez que le rayonnement solaire est composé de toutes les gammes de rayonnement - UV, rayons gamma, lumière visible... Chacun de ces types de rayonnement a un effet différent. Ceux qui ont un impact sur la peau sont les rayons ultraviolets (UV).


INFORMATIONS UTILES CONCERNANT LES RAYONS UV

Lorsque les rayons UV atteignent votre peau

Les rayons UVA ne provoquent pas de symptômes douloureux sur la peau, mais ils pénètrent très profondément dans les cellules du derme. Ils créent des radicaux libres et peuvent, à long terme, endommager les cellules.

ATTENTION À LA SUREXPOSITION

Les rayons UVB ne pénètrent que dans l’épiderme. Ils sont responsables de votre teint bronzé, mais aussi de la brûlure (coup de soleil) et du cancer de la peau.

Les effets du rayonnement UV sont invisibles et imperceptibles

Le rayonnement UV provenant de la lumière du soleil nous entoure à tout moment. Il provient à la fois de la lumière directe et indirecte du soleil. L’intensité du rayonnement UV varie en fonction de la saison et est plus forte en été qu’en hiver. Les risques associés à l’intensité du rayonnement UV varient également en conséquence. La proportion des rayons UVB causant des coups de soleil est plus élevée au cours des mois d’été que de ceux d’hiver. En outre, l’intensité des rayons UVB varie au cours de la journée. Elle peut être jusqu’à 150 fois plus forte à midi qu’à 6h du matin. Les rayons UVA présentent beaucoup moins de fluctuations, il est donc essentiel de vous en protéger à tout moment. En savoir plus sur la façon de bien protéger votre peau du soleil.

L’intensité du rayonnement UV

À QUEL MOMENT LE RAYONNEMENT DU SOLEIL EST-IL LE PLUS INTENSE ?

Le rayonnement UV nous atteint par intensité variable, à la fois directement en provenance du soleil et indirectement, par exemple par la réflexion des rayons solaires sur le sable de la plage. L’intensité dépend de nombreux facteurs, notamment de la saison de l’année et de l’heure de la journée, des surfaces réfléchissantes, de la distance par rapport à l’équateur et de l’altitude au-dessus du niveau de la mer. L’intensité du rayonnement UV varie donc en fonction du temps, du lieu et de l’environnement.

Nous ne sommes pas exposés au rayonnement UV qu’en été

L’intensité du rayonnement UVB pouvant causer des coups de soleil est à son paroxysme durant les mois d’été, aux environs de midi, près de l’équateur, à des altitudes plus élevées, ainsi que dans ou près de l’eau, de la neige ou d’autres surfaces très réfléchissantes.

Parfois plus forte, parfois plus faible

  • Journalier : l’intensité des rayons UVB est liée à la position du soleil et aux changements qui interviennent au cours de la journée. Elle peut être jusqu’à 150 fois plus forte à midi qu’à 6h du matin. En règle générale, il est conseillé d’éviter les bains de soleil excessifs et l’exposition au soleil entre 11 heures et 15 heures.
  • Saisonnier : l’intensité du rayonnement UV varie en fonction de la saison et est plus forte en été qu’en hiver. Les risques associés à l’intensité du rayonnement UV varient également en conséquence. La proportion des rayons UVB causant des coups de soleil est plus élevée dans les mois d’été que dans ceux d’hiver. Tout au long de l’année, la proportion des rayons UVA dans la lumière du soleil subit des fluctuations moins fortes que celle des rayons UVB. Les risques associés aux rayons UVA sont beaucoup plus constants. C'est pourquoi une protection appropriée contre les UVA est importante, même pour des expositions au soleil de courte durée.
  • Géographique : l’intensité générale du rayonnement UV ainsi que la proportion des rayons UVB augmentent au fur et à mesure que l’on se rapproche de l’équateur - contrairement aux rayons UVA dont la proportion est aussi élevée partout dans le monde.
  • Nuages : les nuages peuvent à la fois intensifier et diminuer la quantité de lumière UV qui nous atteint. Cependant, les nuages n’affectent généralement qu’assez peu l’intensité du rayonnement UV. Une protection adaptée reste donc nécessaire au cours des journées d’été nuageuses.
  • Altitude : en Europe centrale, l’intensité UVB augmente de 15 à 20% à 1000 mètres au-dessus du niveau de la mer. À 3000 mètres d'altitude, elle est d’environ 50%. L’utilisation d’un indice de protection plus élevé au cours des randonnées et des excursions de ski dans les montagnes est donc impérative.
  • Ombre : bien que l’ombre offre une protection considérable contre les rayons UV, elle ne nous en protège pas complètement. Une réflexion ou réfraction d’une quantité importante de lumière sur les surfaces et les objets reste possible, ce qui signifie que même les zones qui semblent être à l’ombre sont atteintes par la lumière du soleil. Nous vous recommandons de protéger les parties non couvertes de votre peau avec les produits NIVEA Sun, même lorsque vous êtes à l’ombre.
  • Les surfaces réfléchissantes : l'eau, le sable, la neige et même les étendues d’herbe réfléchissent les rayons UV et augmentent leur intensité sur notre peau. L’herbe augmente l’intensité du rayonnement UV de 6 %, l’eau de 10 %, le sable de 15 à 25 % et la neige de plus de 30 %. En savoir plus sur les effets du soleil.

Les nombreux types de lumière

320–290 NM

Certains rayons UVB sont absorbés par la couche d’ozone, mais la plupart de ces rayons atteignent toujours la surface de la terre. Bien que les rayons UVB ne pénètrent que l’épiderme, ils peuvent entraîner des coups de soleil et endommager l’ADN. C’est pourquoi il est essentiel d’adopter

Les nombreux types de lumière

400–320 NM

Les rayons UVA sont filtrés dans une faible mesure par la couche d’ozone. Cependant, certains rayons atteignent la surface de la terre et peuvent même pénétrer dans les couches profondes de la peau.

Les nombreux types de lumière

3000-800 NM

Le rayonnement infrarouge (RI) émet de la chaleur. Bien que nous ne puissions pas voir sa couleur, nous le ressentons comme la chaleur du soleil.

Les nombreux types de lumière

800-400 NM

L’intervalle de 400 à 800nm de la longueur d’onde représente la lumière qui est visible par l'homme, celle que nous voyons dans toutes les couleurs de l’arc-en-ciel.

Les nombreux types de lumière

UVC

Les rayons UVC seraient extrêmement dangereux pour toutes les formes de vie s’ils atteignaient effectivement la surface de la terre. Heureusement, ils sont totalement absorbés par la couche d’ozone - même dans les régions où elle est endommagée. Se protéger contre les rayons UVC n’est par